Partagez|

Elyah Usami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Elyah Usami



Elyah Usami

Elyah Usami 904482ouvremoi
Messages : 120
Date d'inscription : 29/08/2013

Elyah Usami Empty
MessageSujet: Elyah Usami Elyah Usami EmptyLun 23 Sep - 12:04

Elyah Usami

Identity
Nom & Prénom(s):Elyah Usami
Âge: 21 ans
Surnom(s): aucun
Date de naissance: 20 juin
Lieu de naissance: Osaka
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Groupe:Néphilim

Code du reglement:
Why So Serious?

Nom : Hime
Âge : 21 ans
Comment as tu trouvé le forum? : Je sais pas devinez un peut pour voir
Mot de la Fin? : Vive les lamas!
Avatar : Vocaloid feat Megurine Luka
Ҩ Don't play with me Bia** Ҩ
Au  commencement •• De nature joyeuse, vous verrez souvent Elyah avec le sourire, en train de rire ou tout simplement de bonne humeur... Du moins il faut la connaître depuis un certain temps pour voir que ce n'est qu'une grotesque façade, un masque quelle c'est résiliée à porter. Elle à une grande capacité de juger le mental de la personne dès le premier regard quelle pose sur vous, jusqu'à présent elle ne c'est encore jamais trompée. Elle peux déduire d'un simple regard si vous êtes ou non digne de confiance, fréquentable ou dangereux. La détermination est un trait de caractère qui définis bien Elyah, si elle a un but, elle fera tout pour l'atteindre même si cela doit prendre des années étant donner qu'elle est patiente. Sa joie peut partir d'un coup, comme si quelqu'un avait souffler dessus, souvent quand elle parle de ses parents. Plutôt gentille, elle ne cherchera pas a vous embêtez ou a faire exprès de dire de chose pour vous blessez mais elle restera franche. Elle est très gourmande et plutôt curieuse. Du faite ses origine et de son passé , elle fait souvent des cauchemars la nuit et elle peut partir se balader au milieux de la nuit sans prévenir personne pour se changer les idées. Courageuse, téméraire, toujours prête à en découdre. Un jeu contre la survie s'installe dans sa vie, être néphilim c'est être maudite, elle ce le répète sans cesse, à chaque minutes à chaque secondes de sa vie... Chasser et ne pas être chasser, elle a l'esprit vif, tout comme son corps agile, que ce soit au combat ou simplement quand elle marche tu reste impressionné par sa facilité dont elle fait preuve quand elle traverse la foule comme si aucun obstacle ne pouvait la retenir, une démarche féline qui retient ton souffle.

Et maintenant •• Les jours sont passés, les années aussi. Âgée des fatidique 21 ans elle a accepté sont sort.... Pour la résumer aujourd'hui il suffit d'énumérer quelques qualificatifs, souvent négatif pour le commun des mortel. La colère, elle l'est presque tout le temps. Parce que la colère, c'est la seule chose qui la fasse tenir. Elle ne vis que grâce à ce sentiment puissant. C'est de adrénaline pour elle. En tout cas, cette émotion, elle la ressens du lever au coucher. La tristesse, sentiment de remords et de regrets, elle l'est a quasiment toujours aussi, triste. S'il lui arrive de disjoncter, elle fait tout pour se déconnecter de la réalité et passer à autre chose, le plus vite possible. Il lui arrivé de pleurer pour un rien, de pleurer tout les soirs sur la vie quelle à eu et quelle ne pourra pas avoir, mais très vite elle se remets d'aplomb. Verser des larmes ne sert à rien cela ne la ramènera pas et ne l'aidera pas. La dépression, plus les jours avance plus l'année te semble se consumer comme une cigarette. Elle comte les jours, un comte à rebours qui résonne tout les jours dans ça tête. Plus envie de manger, plus envie de sortir, plus envie de rien elle reste cloîtrée chez elle à se préparer pour son dernier jours qui comme le jeux de la roulette russe pourra arriver demain ou dans un mois. La fatigue , les courbatures, les membres ankylosés et les cernes de trois kilomètres font parties de son petit quotidien. Les crises plus violentes et plus rapprochées la tue à petit feu, le sang de porc quelle avait décidé de boire par soucis de bonne conscience envers les humains fait autant d'effets que des bonbons à la menthe sur une migraine. Le suicide, arrivant sur ses dernières heures elle c'est résiliée, abandonnée, baissés les bras. Sa vie ne tenant que par un faible fil elle ne prend plus la peine de faire attention et est prête à partir pour n'importe quelle raisons qui se présente devant elle...

Les petits trucs en plus •• Elle craque littéralement pour les Lapins, elle a peur des transports en communs, quand elle s'ennuie elle se balade en pleine nuit dans les entrailles de la ville. Elle n'apprécie pas de parler d'elle ou de son passé.


 .

Ҩ UNE ROSE BLANChe QUI S’ÉLÈVE PARMI LES RONCES Ҩ

Je vous présente, Elyah Usami, mais vous pouvez l'appeler lyli, Ely, quoique en fait, pas de surnoms. Née le 20 Juin à Osaka au Japon, ce qui veut dire quelle a aujourd'hui 21 ans. Pour ce qui est de sa race, elle est une Néphilim , mi-vampire mi-humaine! •• D'un regard doux et calme, elle t'adresse un sourire. Son visage, gracieux et joli, t'attire, elle t'envoûte. Tes yeux se posent immédiatement sur sa silhouette élancée dont les formes en feraient envier plus d'un. Elle parait si avenante et agréable que tu auras tout de suite envie de lui adresser la parole. Sa démarche laisse les pavés sans voix, ces ci scintillent sur son chemin. Ses cheveux, longs et rose te font penser à de la barbe a papa ou de la framboise douce et amère à la fois. qu'elle tient de sa mère, mais ça tu n'est pas censé le savoir, ils sont toujours soyeux et bien entretenus. Elle se fait régulièrement des coiffures, mettant en valeur son visage. De son père, elle tient ses yeux céruléens, captivants et hypnotisant d'un bleu azure qui te rappel tes moment de repos lorsque tu regardait un ciel dégagé de tout nuages. Telle une poupée de porcelaine, son teint était constamment blanc, les rayons de soleil ne pouvaient atteindre sa peau laiteuse. Un teint de porcelaine qu'elle avait hérité de son père. Les vêtements dont elle se pare sont la plupart du temps assortis à ses yeux, le bleu étant sa couleur préféré. Assez légers pour lui permettre de bouger et se battre, elle n'apprécie guère s'encombrer d'habits extravagants. De taille moyenne, elle mesure un mètre soixante cinq.

Ҩ You know my Name not my Story...Ҩ

Il était une fois, dans un petit village un prince tomba follement amoureux d'une magnifique paysanne, sa chevelure rose et ses yeux couleurs argent avaient complètement envoûté le prince. Malgré une différence importante, lui un être démoniaque, dangereux, maléfique, un vampire et elle une simple humaine, ils coulent des jours heureux et tranquille. Ayant dut quitter sa famille la jeune fille avait tout de même le cœur lourd de ne plus les voir, mais le jeune prince fessait tout pour la rendre heureuse. Malheureusement cette amour ne pouvait pas toujours être beau et rose, la réalité rattrape vite les contes de fée...••

Naquit alors une petite demoiselle au doux nom d'Elyah, en référence à la grand mère de celle ci. Des cheveux aussi roses que la maman et les yeux bleus du père elle était le fruit de leurs amour, leurs création, leur sang, leurs vies. Elle était la parfaite union des deux êtres, moitié vampire et moitié humaine. Mais la naissance de ce petit bout était surtout l'annonce de mauvaises nouvelles. Elle était une néphilim, un être maudit, la marque sur sa poitrine aussi petite soit-il à sa naissance, était le signe de sa malédiction. Le père connaissait les conséquences de cette procréation et la mère en paya les pots cassés. Deux heurs après la naissance de la petite Elyah la vie de la jeune mère s'envola comme un simple souffle. Elle avait donné la vie en contrepartie de la sienne. S'accrochant à elle comme au dernier souvenir de sa femme, le père éleva sa fille envers et contre tous. Fuir, se cacher, disparaître...tel était le quotidien de son enfance. La petite fille était l'objet de convoitise comme de dégoût. Moitié vampire et moitié humaine, elle était, pour les exorcistes un œuf démoniaque prêt a éclore. Et pour les démons, une honte, une incommensurable erreur de la nature mais aussi et surtout de l'argent facile. En effet les néphilim, enfin leur sang est connue pour être un excellent euphorisant aux même caractéristiques que du cannabis pour les démons et les humains. Le père voulait à tout prix la préserver et la garder vivante à ses côtés. Mais seul le fardeau et bien lourd même pour un vampire de sang pure. Le combat devenait de plus en plus difficile pour lui, pour son corps et surtout pour son moral. La petite âgée alors de 8 ans révolu voyait impuissante son père sombrer devant elle.

•••

Le ciel s'était couvert et une fine pluie tombait doucement sur le sol de Kyoto. Leur vadrouille pour survivre les avait guidé jusqu'à cette charmante grande ville, son père y connaissait un autres vampire qui autre fois sévissait dans les villes dans des chasses à l’homme. Depuis combien de temps fixait-elle ainsi le ciel, accoudé au rebord de la fenêtre de cette conserverie abandonnée, sans bouger? Quelques gouttes perlaient sur la peau froide de son jeune visage. Pourquoi ne l’essuyait elle pas? Parce que ce n’était pas de la pluie qui roulaient sur ces joues. Pourquoi était-elle dans ce bâtiment désaffecté? La petite se redressa lentement les yeux vides. Derrière elle se dessinait une imposante et sombre carrure, celle d’un homme plus âgé quelle. Elle se souvint alors. Elle n'avait rien vu, rien entendu. Seule la douleur cuisante qui s'était emparée du cou d’une jeune femme étalée sur le sol devant elle.  Une envie, une pulsion, la faim, tout ceci l’avait conduite à faire ce que son père s’efforçait de retarder. Canines sortie visage maculé de sang d’un rouge écarlate encore chaud elle venait de mordre sa toute première personne. Et la faim suivie de la perte de contrôle conduit irrémédiablement au décès de sa première victime. Depuis cette nuit-là, Elyah avait besoin de sang pour vivre. Et elle détestait cela. Pour une raison inconnue, la femme quelle avait mordue avait disparue le lendemain de cet incident. Son père l'avait simplement jeté fait disparaitre, le visage impassible. Les jours suivants avaient étés atroces pour la  jeune fille. Gourmande de nature, elle avait plus faim que jamais et dévorer des gâteaux ne lui suffisaient plus. Elle avait besoin de sang. Jamais au grand jamais Elyah n'aurait voulu attaquer quelqu'un. Mais en avait-elle vraiment le choix? Cloîtrée dans sa chambre de fortune une simple pièce entouré de draps pour cacher les murs humides et froid de la conserverie, elle fuyait les nombreux humains qui fourmillaient dans les environs.  

•••

Puis vint le jour ou elle ne tint plus. Elle devait trouver du sang. S'éclipsant en pleine nuit, elle se rendit en ville. Les rues étaient désertes, mais l'odeur du sang grouillant dans les corps endormis partout entre les murs des maisons bordant les rues la forçait à continuer sa recherche. Puis elle le vit. Un homme, dans la trentaine, probablement ivre à le voir se balader en zigzague. Du sang intoxiqué, mais du sang tout de même. Elyah ne pensait même plus par elle-même. Seul son instinct de survie agissait désormais. L'homme n'eut conscience de rien. Après avoir tout avalé, Elyah revint à elle-même. Elle avait du sang partout sur sa robe. Qu'avait-elle donc fait? Elle se leva, paniquée, et s'enfuit. Était-elle donc résignée à cela pour le reste de l'éternité? Ce quelle ne savait pas c’est que pendant son escapade nocturne elle fut repérée.  Surgissant comme des rat de leur troue sordides un petit groupe de personne, non de démons, lui barra la route. Un visage vicieux des yeux aussi noirs que les ténèbres qui habitait leur corps ils la regardaient comme un objet de convoitise, un trophée qu’ils allaient ramener et vider jusqu’a ‘à la dernière goutte de sang. Immobile elle restait là comme une statut, son esprit lui disait de bouger et de s’enfuir mais ses jambes semblaient paralysées pour une raison quelle ne comprenait pas. 

•••

Aujourd’hui, pour ne pas changer ils étaient en fugue contre des démons qui voulaient tuer le père et utiliser la petite âgée de onze ans comme source de revenue temporaire.  Terrorisée la jeune fille n’arrivait même pas à hurler devant ses agresseurs. Et comme toujours son père était là, on ne sait comment mais il assurait toujours les arrières de sa fille chérie. Un sixième sens paternel qui sait ? Mais ce qui est sure c’est qu’il était là, pour elle.  Surgissant lui aussi de la pénombre il ne se fit pas attendre pour dérober sa fille aux mains de ses monstres. Mais aujourd’hui quelque chose n’était pas comme d’habitude. L’atmosphère était pesante, le ciel c’était subitement couvert, les étoiles avaient toutes disparut.  Dans un coin ce trouvait un homme, et le père de la jeune fille n'avait pas l'air de l'avoir vu. Occupé par les autres assaillants. Elyah eut un mauvais pressentiment. Elle sentait que son père était paniquer mais elle ne savait pas pourquoi. L'homme cacher dans le coin s'avança jusqu'à qu'au père d’Elyah récitant sans cesse des phrases qui n’avait aucun sens pour elle. Elyah lâcha un petit crie en voyant son père tomber au sol comme une mouche. Elle s’agenouilla prêt de son père. Elle posa doucement sa main sur son visage pour ensuite le relever, sa lèvre rouge de sang balbutiait des mots mélangés avec ses sanglots. Son père, qui avait l'air terrifié, posa son regard sur sa fille et sourit une dernière fois avant de fermer les yeux. Il était mort dans ses bras sans avoir été touché par une arme. Elyah se mit à pleurer et secoua son père, comme pour essayer de le réveiller. Elle se retourna, se rappelant soudain la présence de l’homme. Elle le regarda,  se demandant ce qu'il allait faire. Elle prit peur.  Se relevant d'un bond, elle se mit à courir et passa à côté de cet homme, habillé d’un long manteau noir, des petites lunettes et un regard des plus agressifs. Mais quelques mètres plus loin, elle trébucha, les larmes accumulées dans ses yeux voilaient sa vue et le chagrin qui serrait son cœur l’empêchait presque de respirer. C'était les quelques secondes qui l'aurait mené à sa fin elle aussi si il n'y avait pas eu Jubilaz. 

•••

Elle pleura longtemps, et elle se promit de ne jamais plus boire le sang d’un humain  pensant que c’était de sa faute si ses parents étaient morts. Un jour elle rencontra un vieil ami de son père. Cette nuit la il la sauva de ce fameux homme, elle découvrit le même jour que c’était l’un des milliers d’exorcistes qui travail dans cette ville. Jubilaz, Jujub, cette personne lui redonna le goût de la vie. Elle le considéra comme un deuxième père. Il lui appris à se servir de son pouvoir, à ce nourrir de sang animal et surtout à ce défendre … et aussi à combattre. Il lui fit comprendre ce quelle devait faire pour combattre sa malédiction. Cet homme était le mentor d’Elyah.  Il lui apprit tout ce quelle devait savoir pour vivre et survire, lui offre un toit et de la nourriture.

•••

Elyah observait les étoiles. Elle soupirait en repensant à toutes les choses que sa chère mère aurait put lui apprendre sur le monde. Elle s’imaginait son sourire chaleureux, de ses bras réconfortants, et ses yeux pétillants de vie et sa grâce surpassant celle de tous les nobles de ce monde. Sa mère était parfaite. Elle avait tant envie de lui parler, de lui parler de ce qui lui passait en tête de ce qui lui arrivait. Mais cela n'arriverait pas. Elle ne pourra jamais la voir. Sa mère était morte le jour de sa naissance et elle en portait le fardeau malgré tout ce que son père avait put lui dire. Aujourd’hui ils son réunis. Loin d’elle, mais toujours présent dans son cœur. Aujourd’hui Elyah avait atteint les vingt et un an. L’âge fatal pour un néphilim, ses dernières années ne sont remplit que de défaites et de pertes de temps. Aucun résultat, aucun démon. Malgré les recherches et la bonne volonté dont elle faisait preuve sa malédiction, son stigmate était toujours présent sur sa poitrine et maintenant il était trop tard. Devant son manque de motivation et son découragement elle avait baissé les bras et accepté son sort.  Apres tout quelle vie elle avait eu ? Orpheline, vagabondage, fugueuse, meurtrière était ses surnoms, elle ne voulait pas continuer à vivre de la sorte et avait compris que sa mort était peut être une bonne chose…

•••

- Je vais faire un tour en ville !
- Ta fini ton service ? 
- Oh ça va y a que trois poivrots tu peux t’en occuper non ?! Tsss….

Serveuse dans le bar de l’homme qui c’est occupé d’elle, elle vivait dans les combles aménagés en appartement. Claquant la porte du bar, la jeune rose voulait juste profiter du beau temps et du soleil sur sa peau, pour peut que ce soit la dernière fois. Arpentant les rues grouillant de gens comme des fourmis elle souriait malgré la douleur et la peur qui assombrissait son cœur, déjà meurtrit par tant d’épreuves. Une glace parfum cerise et framboise à la main, elle ne fessait pas trop attention ou elle allait. Il y avait là une petite parade d’écoliers pour fêter on ne sait quelle fête religieuse qui parcourait les rues avec des chars et des costumes colorés. Sa lui réchauffait quand même le voir toute cette joie et cette bonne humeur ambiante. Depuis un moment elle ne voulut plus penser à cette malédiction et à cette chasse aux démons supérieurs, n’aspirant qu’à vivre ses derniers moments calme et profitant au maximum de ses dernières minutes. 

-Aoutch ! Hey ! Faites attention…..

Elle venait brusquement de ce faire bousculer par des hommes qui courraient comme des bulldozers. Sa belle glace rose était gâchée par terre, les coins de sont sourire s’affaissa à la vue de ceci. Levant la tête une mou un peut rageuse elle prenait les petites choses de la vie assez à cœur et fusilla l’homme qui l’avait bousculé, sans réfléchir elle prit le cône de glace avec ce qui restait de glace et le lui balança en plein dessus. Sa ne manqua pas il la reçu directement sur ses vêtements, qui d’ailleurs étaient fort original, peut être devait il participer à la parade. Un genre de tunique asiatique bleu … mais ce qui la perturba le plus était la couleur de ses cheveux, un blanc gris qui faisait ressortir de grands yeux d’un rouge perçant. Un albinos, elle n'en avait jamais vu avant aujourd'hui, elle était impressionnée et curieuse. Écarquillant les yeux elle restait un peu bouche bée devant lui, ça peut paraître bizarre mais elle était obnubilait par ses cheveux qui non seulement étaient d’une couleur peut banale mais aussi d’une longueur impressionnante. Son regard azure pourrait presque paraître pour de l’admiration. Sans le vouloir elle croisa son regard et rougit brusquement, elle n’arrivait pas à défaire son regard de lui, il semblait différent mais elle ne pouvait pas mettre le doigt sur le pourquoi. Se levant d’un bond comme elle c’est ci bien le faire elle, s’enfuir, disparaissant dans la foule, le visage de ce garçon gravé dans sa tête, elle se surprit même avec un petit sourire au coin des lèvres mais le fit vite disparaître. Revenant dans le bar miteux ou elle travail elle renfila son tablier de serveuse pour recommencer, et continuer cette petite vie banale sans but et sans espoir de voir ses vingt-deux ans passer, de voyager, de connaitre l’amour, d’avoir des amis….


Ҩ Pipodi popidi papodi poo Ҩ

Comme tout vampire qui se respecte son pouvoir sur le sang est impressionnant. Mais chaque vampire à des dons différents.

Lecture de vie  ▬ Celle ci peut, à partir du sang d'une personne, connaitre le passé et le future de la personne. Tout cela en goûtant une goûte de sang.

Matérialisation du sang  ▬ Elle manipule seulement son propre sang, en épée, éparpillées en gouttelettes elle peut les transformer en fines aiguilles aussi affûtées que des lames de rasoirs. Vous l'aurez comprit quelque que soit son imagination son sang lui obéit au doigt et à l’œil. Malheureusement il a une contrepartie à tout ça. Sachant que c'est son propre sang elle s'épuise vite et utilisant ce pouvoir sur une trop longue duré sous peine de mourire littéralement de faim...

Régénération  ▬ Elle est douée d'une grande capacité de régénération lorsqu'elle est blessée. Mais cela est effectif en fonction de la nature du sang dans son corps, c'est à dire, plus le sang quelle boit est nutritif plus ce pouvoir est efficace.

(c) CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE
Revenir en haut Aller en bas

Elyah Usami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» C a t c h me if you can ✖ Elyah Nawix.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ao no Exorcist :: COMMENCONS ICI :: Présentations :: Présentation des personnages :: Présentations Validées-